Qu’est-ce que la médecine nucléaire ?

La médecine nucléaire est une technique d’imagerie fonctionnelle utilisant des radio-isotopes, un traceur radioactif à faible radioactivité à des fins de diagnostic ou de traitement.

Vidéo parcours patient lors d’une scintigraphie au Centre Jean Bernard

Vidéo du parcours patient lors d’un examen « TEP Centre Jean Bernard » dans les locaux du CH du Mans.

Parcours de soins

Le service de médecine nucléaire est doté de 2 gammas caméras dont une Hybride (couplée à un scanner) et d’un échographe. Il possède aussi un Tep-Scan qui est situé au Centre Hospitalier du Mans, Bâtiment Claude Monnet. Une convocation vous sera transmise, il faudra la présenter obligatoirement le jour de l’examen.

Ces 2 services accueillent les patients suivis au sein du centre Jean Bernard de l’Institut inter-régional de Cancérologie (ILC), mais également les patients extérieurs sur prescription d’un médecin généraliste ou spécialiste.

Comment cela se passe-t-il ?

Examen scintigraphie : Une petite quantité de produit radioactif est injectée, le plus souvent dans une veine du bras. Après injection, un délai est nécessaire avant la prise des clichés. L’appareil qui prend ces clichés s’appelle une gamma caméra. Il se déplace autour de vous, parfois très près, pour obtenir des images de qualité. Durant la scintigraphie, vous restez immobile, assis ou allongé selon le besoin. Généralement, vous restez habillés, en retirant tout objet métallique qui pourrait gêner.

Examen par tomographe à émission de position (TEP Scan) : Une tomographie par émission de positons (TEP) est un examen d’imagerie médicale réalisé après injection d’un traceur faiblement radioactif qui va se fixer au niveau des tissus pour émettre des rayonnements que l’on peut suivre dans l’organisme du patient grâce à une caméra spéciale, une caméra TEP. A noter, les examens de TEP Scan se déroule au CH du Mans. Une convocation vous est transmise avec les détails. A votre arrivée dans le service, vous serez installé dans un box individuel. Une perfusion intraveineuse sera placée dans une veine de l’avant-bras pour permettre l’injection du radiopharmaceutique. Après injection, un délai minimum d’une heure est nécessaire pour permettre aux organes de capter le produit. Pendant cette attente, il vous sera demandé d’être au repos afin de ne pas interférer avec la fixation du produit et permettre ainsi la réalisation d’images de qualité. Cet examen nécessite un état de repos musculaire aussi vous devrez également éviter la veille de l’examen toute activité sportive ou physique importante.

L’ examen est-il dangereux ?

Non, car le rayonnement est comparable à celui d’une radiographie des poumons. La très faible quantité de substance injectée est indolore, non toxique et ne provoque pas d’allergie. Faire plusieurs images n’augmente pas le rayonnement reçu.

L’attente peut durer de quelques minutes à plusieurs heures selon l’organe examiné. Il est donc possible que des patients arrivés après vous passent avant vous. Durant l’attente, sauf recommandation contraire de notre personnel, vous avez la possibilité de vous détendre ou manger à la cafétéria, située au rez-de-chaussée du Centre Jean Bernard (vous pouvez également apporter une collation )

Qui peut bénéficier d’une scintigraphie ?

Tout le monde, des nourrissons aux personnes âgées. Si vous êtes enceinte ou si vous avez un retard de règles, vous devez le signaler au personnel avant l’injection ; des précautions doivent être prises. Si vous allaitez, signalez-le également. Il vous sera précisé s’il est nécessaire d’interrompre l’allaitement et pendant combien de temps

Existe-t-il une préparation spéciale pour cet examen ?

Non, sauf information particulière donnée lors de la prise de rendez-vous. Le plus souvent, vous pouvez manger et boire comme d’habitude avant de venir, entre l’injection et la prise des clichés, puis après l’examen.

Que deviennent les images ?

Elles vous seront, selon le cas, remises avec le compte-rendu de l’examen ou adressées à votre médecin.

Et après l’examen ?

Vous pourrez vous alimenter normalement et reprendre toutes vos activités (conduire, travailler…). On vous recommandera peut-être de boire plus que d’habitude, afin d’éliminer plus vite et plus facilement le peu de radioactivité qui subsiste après l’examen.